Alex Cecchetti, Manque d’imagination, dans la collection Les Contemporains (éditions P)

Alex Cecchetti (1977-2014) était un artiste, un poète et un chorégraphe. Son travail, difficile à assigner à une seule catégorie tantôt écriture, performance, dessin, danse et discussion, peut être considéré comme l’art de l’irreprésentable. Mort pour la première fois en 2014 de des raisons inconnues, l’artiste continue malgré tout de produire de nouvelles pièces, présenter des performances et publier des poèmes. Il a exposé dans le monde entier, entre autres, à la Fondation Serralves, Porto, la Serpentine Gallery, Londres, au Centre Pompidou, au Jeu de Paume, au 15e prix de la Fondation Ricard et au Palais de Tokyo à Paris, au MAXXI de Rome et au CAC de Vilnius (Lithuanie). Il a publié deux ouvrages, une reconstitution d’une performance narrative, Marie & William, A Performance by Alex Cecchetti (Mousse Publishing, 2015) et une nouvelle, A Society That Breathes Once A Year (Book Works, 2012). Il développe actuellement un projet intitulé Tamam Shud, qui consiste en un roman à partir de performances, d’expositions et de lectures publiques.

Manque d’imagination rassemble sous la forme de poèmes un catalogue d’œuvres invisibles, manquantes ou immatérielles. Ces récits de performances renouent avec la tradition de l’épopée ou la chanson de geste pour recréer par l’imagination l’image des œuvres absentes.

 

 

Editions P
novembre 2016
collection Les Contemporains
isbn 978-2-917768-61-7

140 pages N&B
couverture souple
10,5 x 16,5 cm
textes (français) :
Alex Cecchetti


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.