Tous les articles par mariefouquet

Kenneth Goldsmith, poète américain, plasticien et auteur de Théorie

Théorie se présente comme une ramette de papier format A4, 80g en 500 feuilles. Ce n’est pas un livre, c’est un anti-livre qui revendique son discours jusque dans sa forme. Sur l’intérieur de la pochette est inscrit avec une typographie « typewriter » :

Plagiez les plagiaires

Trafiquez les trafiquants

Piratez les pirates

Continuer la lecture de Kenneth Goldsmith, poète américain, plasticien et auteur de Théorie

Louise Hervé et Chloé Maillet dans la collection Les Contemporains : Spectacles sans objet (éditions P, 23/02)

Désormais publiée par les Editions P (Denis Prisset, Marseille), la collection Les Contemporains est heureuse d’annoncer la parution d’un ouvrage inédit réalisé par Louise Hervé et Chloé Maillet, Spectacles sans objet.

Disponible dans les bonnes librairies et via R-Diffusion pour la modique somme de 5 euros.

—-

LHCM

Présentation de l’ouvrage

D’où vient la performance ? Largement répandue sur le territoire artistique contemporain et associée à un phénomène des années 1970, la performance prend racines bien avant le XXe siècle. Dans Spectacles sans objet, Louise Hervé et Chloé Maillet la situent entre le XVIIe et le XIXe siècle et entre trois mouvements historiques liés à des pratiques révolutionnaires, contestataires ou marginales. Derrière elles demeure la valeur du renouveau, l’ouverture de la création et de la représentation à l’échelle du public. Les funambules et les puritains, La danse des Méditateurs, La performance des saint-simoniens sont trois textes conçus dans le cadre de résidences qui se sont déroulées entre 2008 à 2014 et entre sept lieux (centres d’art, atelier ou square), en France comme à l’étranger. Aujourd’hui réunis dans le recueil Spectacles sans objet, ces trois récits contemporains teintés de « poussière de d’histoire » joue avec les temporalités, les anachronismes et les registres. Ces textes sont aussi les témoins de l’histoire politique du spectacle, ciblant, en trois temps qu’un quart de siècle sépare les uns des autres, le surgissement de la performance et sa dimension sociale et participative. Et si le devenir de la fête à ces époques était la performance ? Entre éléments de fiction, matière scientifique et spectres du réel, le recueil s’inscrit dans un projet plus global entre textes et images, en témoigne sa version filmographique éponyme et sortie un mois auparavant.

Présentation des artistes

Les deux artistes Louise Hervé et Chloé Maillet sont principalement connues pour leurs conférences décalées qu’elles présentent in situ en uniformes ou qu’elles délèguent à des acteurs, mais elles travaillent également au carrefour de la vidéo, des textes de science fiction et de la performance – notamment autour de personnages et de lieux historiques. Elles sont à l’initiative de l’I.I.I.I. (International Institute for Important Items) au sein duquel elles réalisent leurs différentes créations.

Louise Hervé et Chloé Maillet, Spectacles sans objet, Marseille, éd. P, coll. Les Contemporains, 60 p., 5€

INFOS

Langue: Français
Date de publication: 23 fév. 16
Format: 10.5 x 16.5 x 0.7 cm
Poids: 60 gr.
Nombre de pages: 64
Isbn: 978-2-917768-57-0

Chronique : Toutes les femmes sont des aliens, Olivia Rosenthal

Olivia Rosenthal, Toutes les femmes sont des aliens, coll. Verticales, 150 p., 10€

 

« Il faut toujours connaître la fin pour pouvoir raconter une histoire ». Ainsi commence le nouveau recueil d’Olivia Rosenthal Toutes les femmes sont des Aliens. Au carrefour de la littérature, du cinéma, de la danse ou encore du théâtre, Olivia Rosenthal dissèque ici trois films cultes sous un angle nouveau et un genre incertain. Elle y développe une plume marquée par un rythme décousu, scandé par des virgules fidèles au libre flux de ses impressions. Un film découvert pour la première fois à l’adolescence et retrouvé vingt ans plus tard résonne différemment. Un dénouement n’a pas la même portée selon les bagages accumulés d’une mémoire.

Continuer la lecture de Chronique : Toutes les femmes sont des aliens, Olivia Rosenthal

Soirées Brouhaha, Les mondes du contemporain par Lionel Ruffel

Que veut dire « contemporain » ? Partant de la progressive confusion entre les pratiques artistiques et les différentes formes du savoir dans notre appréhension du monde, Lionel Ruffel pense le concept de « contemporain » relativement à celui de « représentation ». Brouhaha expose le contemporain dans ce qu’il a de multiple, d’indistinct, de globalisant, laissant de côté la vaine tentative de lui administrer une définition classique. L’auteur fait tomber les frontières des disciplines et met en avant la grande mixité des projets qui parcourent les mondes de l’art, du savoir, de la littérature ou encore du temps.

Lionel Ruffel, Brouhaha – Les mondes du contemporain, éd. Verdier

Continuer la lecture de Soirées Brouhaha, Les mondes du contemporain par Lionel Ruffel