Archives par mot-clé : art conceptuel

[MàJ] Soutenance d’habilitation à diriger des recherches (Littérature et arts contemporains) – 29/11/19

La soutenance d’habilitation à diriger des recherches de Magali Nachtergael en littérature et arts contemporains se tiendra le vendredi 29 novembre à 14h à l’Université de la Sorbonne :
 
Salle des thèses
Campus des Cordeliers
15 rue de l’Ecole de Médecine
75006 Paris
 
Dans le sillage des travaux réalisés durant le programme Les Contemporain-es, le dossier d’habilitation « La néolittérature, une approche culturelle du contemporain » comporte deux inédits :
 
Poet Against The Machine, une histoire médiatique de la néolittérature (littérature et médias)
Contre-récits. De quelle matière sont faites les narrations contemporaines? (littérature et art contemporain)
 
qui seront présentés devant un jury composé de Bernard Vouilloux (garant, Université Sorbonne), Jan Baetens (KU Leuven), Elisa Bricco (U. di Genova), Jean-Max Colard (MNAM / U. Lille), Dominique Rabaté (U. Paris Diderot) et Tiphaine Samoyault (U. Sorbonne nouvelle).
 
La soutenance publique sera suivie d’un pot amical.
 
Ces travaux ont été soutenus par le laboratoire de recherche Pléiade (EA7338), l’Université Paris 13 et l’Idex Comue SPC Paris Sorbonne Cité.
 
Soutenance HDR
 
« La néolittérature, une approche culturelle du contemporain »
 
Date :  29 novembre 2019
Heure : 14h00 – …
Lieu : Université de la Sorbonne
Salle des thèses
Campus des Cordeliers
15 rue de l’Ecole de Médecine
Paris 6e (métro Odéon ou St Michel)
 
Illustration : Thu Van Tran, L’imaginaire ne cèdera pas, 2009, courtesy de l’artiste

Cartes postales, nouvelles d’un monde rêvé sur Radio Campus

Petit souvenir de vacances, l’exposition Cartes postales, nouvelles d’un monde rêvé s’est tenue du 1er juillet au 25 août au Musée d’Arles antique dans le cadre des Rencontres photographiques d’Arles édition 2019.

Nous avons répondu à l’invitation de Flore di Sciullo et Henri Guette pour Radio Campus pour l’émission « En pleines formes » (9 juin 2019) avec Valérie Mréjen et Marie Boivent pour évoquer ce petit format pas si innocent que cela.

A suivre, du 2 au 9 juin 2020, le colloque « Cartes postales » à Cerisy la Salle : propositions à envoyer jusqu’au 12 septembre!

En Pleines Formes 09/06/2019 : La carte postale

Quelques lectures d’été en ligne : Kenneth Goldsmith, L’écriture sans écriture (2018)

A l’occasion de la parution en français du texte majeur de Kenneth Goldsmith, Uncreative Writing (2011), une petite recension parue dans la version en ligne du magazine Artpress. Traduit par François Bon et édité par les formidables éditions Jean Boîte, une lecture incontournable pour ceux qui s’intéressent à la littérature dans sa contemporanéité.

Theory avait déjà été chroniqué pour Les Contemporains par Marie Fouquet.

 

Kenneth Goldsmith – L’écriture sans écriture. Du langage à l’ère numérique

Louise Hervé et Chloé Maillet dans la collection Les Contemporains : Spectacles sans objet (éditions P, 23/02)

Désormais publiée par les Editions P (Denis Prisset, Marseille), la collection Les Contemporains est heureuse d’annoncer la parution d’un ouvrage inédit réalisé par Louise Hervé et Chloé Maillet, Spectacles sans objet.

Disponible dans les bonnes librairies et via R-Diffusion pour la modique somme de 5 euros.

—-

LHCM

Présentation de l’ouvrage

D’où vient la performance ? Largement répandue sur le territoire artistique contemporain et associée à un phénomène des années 1970, la performance prend racines bien avant le XXe siècle. Dans Spectacles sans objet, Louise Hervé et Chloé Maillet la situent entre le XVIIe et le XIXe siècle et entre trois mouvements historiques liés à des pratiques révolutionnaires, contestataires ou marginales. Derrière elles demeure la valeur du renouveau, l’ouverture de la création et de la représentation à l’échelle du public. Les funambules et les puritains, La danse des Méditateurs, La performance des saint-simoniens sont trois textes conçus dans le cadre de résidences qui se sont déroulées entre 2008 à 2014 et entre sept lieux (centres d’art, atelier ou square), en France comme à l’étranger. Aujourd’hui réunis dans le recueil Spectacles sans objet, ces trois récits contemporains teintés de « poussière de d’histoire » joue avec les temporalités, les anachronismes et les registres. Ces textes sont aussi les témoins de l’histoire politique du spectacle, ciblant, en trois temps qu’un quart de siècle sépare les uns des autres, le surgissement de la performance et sa dimension sociale et participative. Et si le devenir de la fête à ces époques était la performance ? Entre éléments de fiction, matière scientifique et spectres du réel, le recueil s’inscrit dans un projet plus global entre textes et images, en témoigne sa version filmographique éponyme et sortie un mois auparavant.

Présentation des artistes

Les deux artistes Louise Hervé et Chloé Maillet sont principalement connues pour leurs conférences décalées qu’elles présentent in situ en uniformes ou qu’elles délèguent à des acteurs, mais elles travaillent également au carrefour de la vidéo, des textes de science fiction et de la performance – notamment autour de personnages et de lieux historiques. Elles sont à l’initiative de l’I.I.I.I. (International Institute for Important Items) au sein duquel elles réalisent leurs différentes créations.

Louise Hervé et Chloé Maillet, Spectacles sans objet, Marseille, éd. P, coll. Les Contemporains, 60 p., 5€

INFOS

Langue: Français
Date de publication: 23 fév. 16
Format: 10.5 x 16.5 x 0.7 cm
Poids: 60 gr.
Nombre de pages: 64
Isbn: 978-2-917768-57-0