Archives par mot-clé : danse contemporaine

« Ecrire » dans Les Nouvelles vagues (France Culture)

Magali Nachtergael a participé à l’émission Les Nouvelles vagues avec l’auteure de BD Catherine Meurisse (ex-Charlie Hebdo) et DD Dorvilier, chorégraphe sur le thème « Ecrire hors de la page ».

Elle y participait au titre de co-éditrice de l’ouvrage Danse contemporaine et littérature (éditions du Centre National de la Danse, 2015).

Vous pouvez écouter l’émission en suivant ce lien :

https://www.franceculture.fr/emissions/les-nouvelles-vagues/ecrire-45-ecrire-hors-de-la-page?xtmc=nachtergael&xtnp=1&xtcr=1

Journée d’étude : du livre d’artiste à la performance

Jeudi 10 décembre

à partir de 10h

Journée d’étude fermée

Les Contemporains

à l’Université Paris 13
Campus de Villetaneuse
(UFR LSHS E300 et IUT Villetaneuse, salle S201)

De 10h à 12h: Création graphique               et livre d’art (salle E300, UFR Lettres)

Le séminaire Les Contemporains reçoit l’équipe de la revue N/Z ainsi que Lise Fauchereau, conservatrice de la Bibliothèque Nationale de France, pour une matinée d’étude consacrée à la création graphique et au livre d’art.

Sally Bonn, Lola Créïs et Nathalie Lacroix sont les membres principaux de la revue N/Z, qui s’intéresse à l’écriture comme processus de travail, de la poésie aux arts plastiques et organise régulièrement rencontres et événements entre écrivains et artistes.

Lise Fauchereau a longtemps été responsable de la collection de graphzines au Département des Estampes et de la photographie de la BnF.

De 14h à 16h: Danse contemporaine         et littérature (salle S201, côté IUT)

Les Contemporains invite Lucille Toth – co-auteur de Danse contemporaine et littérature, entre fictions et performances écrites avec Magali Nachtergael -, pour une conférence autour des dialogues qu’entretiennent danse contemporaine et littérature, et plus spécifiquement autour de la performance.

La journée est suivie d’une soirée de performances à la Fondation Ricard (à partir de 19h)

Lancement Danse contemporaine et littérature au CND (Pantin) le 1er avril 2015

Lancement de l’ouvrage

Danse contemporaine et littérature 
entre fictions et performances écrites

Magali Nachtergael et Lucille Toth dir.
éditions du Centre National de la Danse
collection Recherches
publié avec le soutien du CCN de Tours
292 pages, 2015

Couverture Danse contemporain littérature

Mercredi 1er avril à 19h dans l’atrium du CND

Centre National de la Danse
1 rue Victor Hugo
93500 PANTIN
Arrêt tram 3b Delphine Seyrig / métro ligne 5 Eglise de Pantin


Suivi par les performances  de deux chorégraphes et de deux écrivains : 

Concordanses

Festival Concordan(s)e

Mercredi 1er et jeudi 2 avril à 20h30

 

Jonah Bokaer / chorégraphe
Antoine Dufeu / écrivain

Museum of nothing
(durée : 40 min)

Ce projet a été inspiré par I Like America and America Likes Me créé à la galerie

René Block de New York, en mai 1974, par l’artiste Joseph Beuys. Pour cette performance, Beuys a vécu dans une cage avec un coyote sauvage trois jours durant.

Fabrice Lambert / chorégraphe
Gaëlle Obiegly / écrivain

L’incognito
(durée : 30 min)

Une forme humaine sur laquelle se projettent des pensées, un corps auquel on prête des sensations, une animalité dont la subjectivité intrigue. La figure s’emploie à disparaître sous le regard d’une autre qui produit le récit de cette disparition.

TARIF :  14 €, Tarif étudiant : 11 €Abonné/ée et détaxe: 10 €, Tarif (groupe d’étudiants) : 8 €

Réservation : 01 41 83 98 95 / promotion.rp@CND.fr

 

SÉANCE DU 19 MARS 2015 – MATHILDE MONNIER ET DOMINIQUE FIGARELLA

Pour cette prochaine séance du séminaire Les Contemporains – Littérature, arts visuels, théorie, nous accueillerons la chorégraphe Mathilde Monnier et l’artiste Dominique Figarella. Il sera question de leur collaboration et des liens qu’ils entretiennent avec les autres arts, en particulier la littérature, l’écriture et la fiction.

La rencontre sera l’occasion de présenter l’ouvrage Danse contemporaine et littérature (CND, collection Recherches, 2015) à paraître le 2 avril.

Jeudi 19 mars 2015

Mathilde MONNIER

et

Dominique FIGARELLA

18h-20h

 

Université Paris 7 – Paris Diderot
Grands Moulins
salle 682C – 6e étage –
bâtiment C Esplanade Pierre Vidal-Naquet (en face de Bétonsalon)
RER – M° Bibliothèque François Mitterrand
Contact : info.lescontemporains@gmail.com
 

Mathilde Monnier

Née à Mulhouse en 1959, Mathilde Monnier est danseuse et chorégraphe. Personnalité de premier plan dans le monde de la danse contemporaine, la réalisatrice Claire Denis lui consacre un film documentaire intitulé Vers Mathilde, réalisé en 2005. En 2014, paraît aux éditions Denoël une objet graphique non-identifié, Mathilde, danser après tout écrit et dessiné en collaboration avec François Olislaeger. La bande dessinée revient sur les créations majeures de la chorégraphe à travers une trame narrative, celle du roman d’apprentissage sous forme de « masterclass » autobiographique.                                                                      Ses collaborations avec écrivains, philosophes, artistes font partie de sa marque fabrique. Outre des collaborations sur scène avec l’écrivaine Christine Angot (La place du singe) et le philsophe Jean-Luc Nancy (Allitérations), ces rencontres ont donné lieu à des publications qui ont fait date dans le champ croisé de la danse, de la littérature et la philosophie : Dehors la danse etAllitérations avec Jean-Luc Nancy ou MW avec la photographe Isabelle Waternaux et l’écrivain Dominique Fourcade.                                                                                                                                 En 2010, elle monte Soapéra avec l’artiste Dominique Figarella.                En 1994, elle succède à Dominique Bagouet à la tête du Centre chorégraphique national de Montpellier qu’elle dirige jusqu’en 2013, date de sa nomination à la direction du Centre National de la Danse.

————————————————————

Dominique Figarella

Né en 1966, Dominique Figarella est artiste peintre. Il vit et travaille entre Montpellier et Paris, où il est professeur à l’École Supérieure des Beaux-Arts depuis 2001.                                                                                             Dès le début des années 1990, il porte une réflexion sur la pratique picturale avec un système abstrait protéiforme difficile à saisir et pourtant visuellement immédiatement accessible : sur ses toiles peintes s’ajoutent des éléments graphiques et plastiques en plexiglas, chewing-gum, balles de tennis, ventouses ou sparadrap qui donnent une dimension ludique et familière à ses compositions.                                                             Depuis 1992, plusieurs expositions personnelles lui ont été consacrées, notamment au Centre d’Art Contemporain de Quimper (2004), à La station à Nice (2008), au Musée Régional d’Art Contemporain Languedoc Roussillon à Sérignan (2009), et récemment à la galerie Anne Barrault à Paris (2014). En 2011, une vaste monographie de son œuvre intitulée Dominique Figarella paraît aux éditions du Life (Saint Nazaire) à l’occasion d’une exposition au Lieu International des Formes Emergentes. Parmi ses derniers projets et réalisations, Dominique Figarella a présenté en 2014 au Centre Georges Pompidou, une nouvelle version de Soapéra, la pièce créée en collaboration avec Mathilde Monnier quatre ans plus tôt.

2Les contemporains - 19 mars